La saponification à froid

Commençons par le début avec un peu de vocabulaire : « Saponification » signifie « Transformation en savon ». Et « Saponification à froid » signifie « Transformation en savon sans cuisson ».

Le savon : un produit ancestral
Une recette de fabrication de savon a été retrouvée sur des tablettes sumériennes (1 500 av. J.-C.). Le savon est longtemps resté un produit de luxe. Ce n’est qu’au XIIIe siècle, en France, que l’on commence à le produire industriellement à partir de cendres de hêtre et de suif de chèvre. Deux siècles plus tard, le suif de chèvre est remplacé par l’huile d’olive. En 1823, le chimiste français Eugène Chevreul (1786-1889) découvre que le savon résulte d’une réaction chimique entre les alcalis (une base forte comme la soude) et les triglycérides (les corps gras comme l’huile d’olive). Et cette réaction chimique s’appelle la saponification.

La technique de fabrication à froid
A chaud ou à froid, pour fabriquer du savon, il faut mélanger des corps gras (huiles, beurres,….) avec une base forte, notamment ici la lessive de soude. On mixe le mélange des 2 phases pour obtenir une pâte à savon plus ou moins épaisse. La pâte à savon est ensuite versée dans son moule.

Après 48h dans son moule, la pâte s’est solidifiée. Elle est devenue du savon qui peut être démoulé et découpé. Mais la phase la plus longue reste à venir : la cure. C’est le temps de séchage. 
Et pour un savon saponifié à froid, le temps de cure est de 1 mois minimum.

La saponification à froid est un processus qui permet de préserver les ingrédients tout simplement parce qu’ils ne subissent pas les agressions de la cuisson. Seuls les ingrédients solides comme les beurres ou la cire sont fondus à basse température (45° à 60°).

C’est un mode de fabrication en petites séries non industrialisable. C’est la raison pour laquelle il reste encore aujourd’hui très artisanal.

Le savon à froid : bon à tout point de vue
Bon pour l’homme : lorsqu’il est saponifié à froid, le savon est extrêmement doux et hydratant pour la peau. De plus, il est naturellement glycériné (la glycérine est produite lors du processus de saponification). C’est un véritable soin de toilette qui n’agresse pas la peau. Elle ne se dessèche pas et ne tiraille pas.

Bon pour la planète : le savon saponifié à froid préserve l’environnement. Ni sa fabrication, ni son utilisation ne génèrent de pollution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *